© CaféturcMusic&Arts

All Rights Reserved 2018

Karagöz Sanat Evi

Cumhuriyet Cad. No: 78 10.400 Ayvalık/TURKEY

Member

DUBLE SALİH

Turquie & Balkans, intimité des tavernes

trad & expérimental

Salih Nazım PEKER

Salih Korkut PEKER

divané, kopouz, djoura, voix

djumbuch, guitare, voix

Duble Salih réunit en duo acoustique deux artistes qui ont sillonné l’univers des musiques populaires avec une approche expérimentale.

 

Au son de leurs voix et de deux instruments à cordes contemporains, le djumbuch* et le divané, Duble Salih s’aventure dans une interprétation innovante du répertoire populaire de Turquie et des Balkans. Le duo puise dans le patrimoine traditionnel et y appose son empreinte teintée de sonorités blues, bluegrass, flamenco et rébétiko. Face au public, les deux Salih se dévoilent l’un à l’autre, conversent, et mettent en scène l’atmosphère intimiste des tavernes.

 

Après un premier enregistrement mis en ligne en 2017, intitulé Mapushane Çeşmesi (La fontaine du cachot), le groupe s’est révélé auprès du grand public avec le titre Mican diffusé dans la très populaire série télévisée turque Çukur. Depuis, le duo à cordes arpente les scènes de Turquie et d’ailleurs.

 

Deux Salih, un double raki

Duble signifiant en turc double, le terme renvoie aux musiciens, portant tous deux le prénom Salih, et fait référence au verre de raki, boisson emblématique des tavernes d’Istanbul et des Balkans, que l’on commande traditionnellement en double dose au serveur.

 

Deux instruments à cordes de l’époque contemporaine

Le djumbuch, forgé sur le banjo et l’oud, est inventé en 1930 à Istanbul par Zeynel Abidin Bey, armurier et luthier originaire de Skopje en Macédoine. Mustafa Kemal Atatürk donnera à l’instrument son appellation. Muni d’une caisse de résonance métallique et d’une table d’harmonie en peau, le djumbuch peut produire un volume de son et une résonance plus puissants que ses congénères tels que l’oud ou le bağlama (saz). Grâce à son manche amovible et ajustable, il est très aisé de le transporter, ce qui aidera sa propagation rapide en Thrace et en Anatolie, où il sera adopté dans de nombreuses villes.

Le divané est conçu au début des années 2000 par l’ingénieur Yavuz Gül qui poursuit la recherche d’un instrument capable d’allier la technique de jeu du bağlama (saz) aux sonorités basses du lavta (luth microtonal). Sa morphologie ressemble à celle du bağlama mais il dispose d’un chevalet, de cordes et de clefs caractéristiques. Peu après son apparition, le divané a rapidement attiré l’attention des musiciens, en particulier dans l’ouest de la Turquie. 

 

*cümbüş en turc

  • Facebook
  • Instagram
  • Youtube