© CaféturcMusic&Arts

All Rights Reserved 2018

Karagöz Sanat Evi

Cumhuriyet Cad. No: 78 10.400 Ayvalık/TURKEY

Member

clarinette

kanoun

darbouka, def, davoul

oud

Ramazan SESLER

Bülent SESLER

Yaşar AKPENÇE

Hasan DEMİR

De père en fils, une illustre lignée de clarinettistes

Le génie musical du clan Sesler se perpétue en la personne de son digne et talentueux héritier, Ramazan Sesler. Sur scène, dans les tavernes et lors des mariages, l’artiste a repris le flambeau familial et a produit récemment un album chez Sony Music. Caféturc a réalisé par le passé de nombreuses tournées associant Ramazan Sesler et son père, le légendaire Selim Sesler, et promeut aujourd’hui ce patrimoine musical précieux, qui préserve toute son énergie et toute son intensité.

 

Le clarinettiste Ramazan Sesler est le dépositaire d’une longue tradition musicale. Chez les Sesler, la musique est avant tout une histoire de famille, et leur destinée celle d’une partie de la Turquie.

 

A l’issue de la Grande Guerre, l’échange de population gréco-turc en 1923 entraîne le déplacement de près de deux millions de personnes de part et d’autre de la frontière. Installée depuis plusieurs siècles en Grèce, la famille Sesler quitte sa ville, Drama, pour s’installer à Keşan, côté turc. Les membres du clan, au premier chef le grand-père et joueur de kaba zourna*, Mümin Sesler, deviennent rapidement les musiciens incontestés des fêtes et mariages dans leur nouvelle région. C’est là que le fils et future star mondiale, Selim Sesler, effectue son apprentissage. Au départ joueur de zourna**, il jette son dévolu sur la clarinette. 

 

Selim Sesler rallie finalement Istanbul. Au fil des concerts, dans les salles et tavernes de la métropole turque, son style, son habileté et son talent lui forgent une réputation dans toute la ville. Il impose sa marque sur la scène musicale stambouliote. Ses apparitions dans les films Duvara karşı et Crossing the brige du réalisateur germano-turc Fatih Akın le font connaitre hors des frontières de la Turquie. Avec Caféturc, il parcourt alors les scènes et festivals à l’étranger et atteint la reconnaissance internationale. Il est considéré comme l’un des meilleurs clarinettistes de sa génération.

 

Le successeur de Selim Sesler est alors déjà en éclosion, avec Ramazan, qui incarne la troisième génération des Sesler. Il accompagne son père Selim et se forme auprès de lui, tant en Turquie que lors des concerts à l’étranger. Il acquiert le style et la technique de la famille, ainsi que le répertoire. Comme ses prédécesseurs, il s’aguerrit sur tous les plateaux et y développe son caractère : scènes de concert, tavernes, mariages.

 

Quelque temps après la disparition de Selim Sesler en 2014, Ramazan produit un album chez Sony Music intitulé Babadan oğula (De père en fils) en hommage à son père et à l’école familiale. L’album alterne entre compositions de Selim et de Ramazan Sesler, et ce dernier y interprète également quelques grands classiques de son père.

 

Ramazan Sesler présente actuellement sur scène un répertoire issu de ce patrimoine musical et une sélection de morceaux cultes des genres populaire et classique. Accompagné de ténors de la scène stambouliote, il dévoile toutes les facettes de son instrument. Le souffle raffiné de sa clarinette nous mène des makams délicates à l’euphorie des cadences festives des Balkans, et nous plonge dans les ambiances jubilatoires et parfois mélancoliques des tavernes du Bosphore.

 

*haut-bois de forme allongée, évasé à son extrémité, et réputé comme instrument de fête. Parmi les trois tailles de zourna, le kaba zourna est le plus grand et le plus répandu en Thrace

**taille intermédiaire de la famille des zournas

©Ulaş Beşoklar

©Ulaş Beşoklar

Balkans & tavernes & makams

RAMAZAN SESLER

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon

©Ulaş Beşoklar

Album Babadan oğula (De père en fils) 

iTunes  Spotify  Deezer